Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Informations et Actualités du Ministère de la Sécurité Sociale du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
 Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | FAQ | Glossaire | Contact Aide | Index | A propos du site
      ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Février 2018 > Réforme de l’assurance dépendance : des activités occupationnelles et sociales intégrées

Réforme de l’assurance dépendance : des activités occupationnelles et sociales intégrées

Vers le niveau supérieur

Le ministère de la Sécurité sociale et l’Administration d’évaluation et de contrôle de l’assurance dépendance tiennent à rappeler l’approche inclusive de la réforme de l’assurance dépendance, entrée en vigueur le 1er janvier 2018.

Afin de soutenir spécifiquement le maintien à domicile des personnes dépendantes, l’assurance dépendance prévoit des activités de garde en groupe qui sont attribuées si la personne dépendante fait face, entre autres, à un risque d’isolement social nuisible.

A ce sujet la réforme a renforcé l’encadrement par du personnel qualifié de ces activités. L’activité de garde en groupe est prise en charge pour une durée maximale de 40 heures par semaine, selon les besoins de la personne dépendante. Si la personne dépendante a droit à des heures d’activités d’appui à l’indépendance, le plafond des 40 heures est réduit du nombre d’heures prestées par semaine.

Dans le cadre de la réforme, l’activité relative aux courses et démarches administratives a été intégrée dans les activités pouvant être réalisées au sein des gardes en groupe. Le but de cette démarche est d’avoir une approche inclusive et flexible pour répondre aux besoins des bénéficiaires, tout en maintenant des contacts sociaux forts, et donc éviter un isolement des personnes dépendantes.

En pratique, la garde en groupe consiste en un encadrement en-dehors du lieu de vie d'une personne dépendante (son domicile) et comprend des activités occupationnelles lorsque l'état général de la personne le permet. Dans la limite des capacités des personnes dépendantes, ces activités peuvent inclure des activités à l’extérieur des centres de jour, y compris pour réaliser des courses ou des démarches administratives.

Dans ce cadre, et pour répondre aux besoins spécifiques de la personne dépendante, la garde en groupe peut être convertie même partiellement pour assurer un encadrement individuel, et ceci par une reconversion à raison de quatre heures de prise en charge en groupe en une heure de prise en charge individuelle. Le prestataire a ainsi la possibilité d’offrir les services nécessaires y relatifs, tout en tenant compte des besoins spécifiques des personnes dépendantes. A ce sujet l’organisme gestionnaire de l’assurance dépendance informe les prestataires sur les modalités pratiques de la prise en charge de ces prestations.

Par ailleurs, dans le cadre du maintien à domicile, les activités d'assistance à l'entretien du ménage, augmentées dans le cadre de la réforme de 2,5 heures à 3 heures par semaine, visent de même à assurer, le cas échéant, l’achat de denrées alimentaires et de produits de première nécessité pour la personne dépendante par le prestataire.

Pour plus d’informations, les bénéficiaires peuvent se renseigner au numéro de téléphone 27 57 44 55 (du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h00), respectivement adresser un courriel à assurancedependance@secu.lu.

Communiqué par le ministère de la Sécurité sociale et l’Administration d’évaluation et de contrôle de l’assurance dépendance.


 Pour en savoir plus ... Pour en savoir plus ...
   Liens internes
  * Die Reform der Pflegeversicherung: integrierte und soziale Beschäftigungsaktivitäten

Haut de page

Copyright © Ministère de la Sécurité Sociale   Aspects légaux | Contact